Articles

La tique: tout savoir sur ce parasite et les dangers pour mon chien.

Dans cet article, nous allons tout vous expliquer sur la tique: son environnement, les méthodes de prévention et d’action. Bref, tout ce que vous devez savoir pour intervenir en cas de présence de ce petit parasite sur votre compagnon à quatre pattes.

Ixodes Ricinus, Dermacentor Reticulatus
et Rhipicephalus Sanguineus, ces mots latins ne vous disent rien ?  Et pourtant, il s’agit là des différentes espèces de tiques les plus fréquentes en France.
La tique représente un réel danger pour votre chien si sa présence n’est pas correctement traitée. 

Concrètement, la tique, c’est quoi ?

Une tique est un petit parasite, de la classe des acariens, de forme ovale et de couleur marron qui se fixe sur la peau de votre animal pour se gorger de leur sang.
Avant son repas de sang, elle ne mesure que quelques millimètres. Mais lorsqu’elle est gorgée de sang, elle prend une taille beaucoup plus importante.
Lors de leur repas de sang, les tiques peuvent transmettre des maladies graves, souvent mortelles, à votre chien. On les appelle « maladies vectorielles » car elles ont besoin d’un vecteur pour infecter votre chien. En l’occurrence, c’est la tique qui est le vecteur de la maladie.

Comment mon chien peut-il attraper une tique ? 

Présentes dans les sous-bois, les hautes herbes, mais aussi les jardins, les tiques attendent patiemment sur l’extrémité d’une tige végétale. Lorsque votre animal passe à proximité, la tique s’accroche à lui puis se fixe sur la peau. Vos animaux à pelage long sont donc encore plus exposés pendant les ballades ! 
L’humidité et la chaleur favorisant leur développement.
C’est pourquoi, le risque d’infestation est nettement accru du printemps à l’automne, avec des variations notables d’une région à une autre de la France.

Du coup, quels sont les dangers pour mon chien ? 

Les 3 maladies principales transmises par les tiques au chien sont :

1- La Piroplasmose (ou Babésiose) :

Le piroplasme, transmis par Dermacentor Reticulatus, est un parasite microscopique qui colonise puis se reproduit dans les globules rouges. Ensuite, le parasite détruit ces globules avant de s’attaquer à de nouveaux. Une anémie et de la fièvre se développera alors chez les chiens.
La piroplasmose est présente partout en France, mais le Sud-Ouest montre un nombre de cas nettement supérieur à la moyenne nationale.

2- La Maladie de Lyme (ou Borréliose) :

Transmise par Ixodes Ricinus, cette maladie bactérienne est responsable de symptômes divers: polyarthrite, fièvre, abattement, douleurs, affections rénales, neurologiques ou cardiaques.
C’est cette capacité à toucher plusieurs organes vitaux du chien qui rend cette maladie particulièrement dangereuse. 
En cas de doutes, vous pouvez réaliser un diagnostic précis de la maladie chez votre vétérinaire. Le plus souvent, l’analyse sanguine donne suite à une prise d’antibiotiques. Cela permettra à votre compagnon de se rétablir le plus vite possible. 

3- L’Ehrlichiose :

Majoritairement présente dans le Bassin méditerranéen, cette maladie est provoquée via une bactérie qui s’installe dans le sang de votre animal.
Bien que plus rare, cette maladie bactérienne peut provoquer des effets irréversibles. C’est pourquoi la vigilance reste de mise après les balades en extérieur.
Les symptômes se manifestent souvent sous forme de fièvre ou des vomissements.
Il faut absolument traiter au plus vite, généralement via des antibiotiques, les symptômes pour éviter que la malade devienne chronique et donc significativement dangereuse. 
Si le cas se présente, nous vous conseillons de contacter directement nos cliniques et cabinets Argos Vétérinaire. Cela permettra une prise en charge optimale de la situation. 

Comment éviter à mon chien d’attraper une tique ?

Il est primordial de traiter votre chien de façon préventive afin de limiter le risque d’attraper des maladies graves et potentiellement mortelles.
Il existe aujourd’hui de nombreux antiparasitaires efficaces dans la lutte contre les tiques comme par exemple: 

  • Comprimés
  • Pipettes
  • Colliers
  • Sprays

Votre vétérinaire Argos pourra vous conseiller sur le produit le plus adapté au cas de votre animal et à son environnement. Quoiqu’il en soit, n’appliquez jamais un produit antiparasitaire prévu pour le chien sur votre chat, car ils peuvent contenir des molécules toxiques pour ces derniers. 

N’hésitez pas à appliquer ces produits bien avant le début et bien après la fin de la période à risque.  Votre vétérinaire pourra vous renseigner sur le calendrier de traitement à prévoir.

Malgré toutes ces précautions, nous vous conseillons en retour de promenade, de bien examiner votre animal pour vérifier qu’une tique ne soit parvenue à se fixer sur sa peau.

Comment retirer une tique présente sur mon chien?

Avant d’envisager le retrait de la tique, il est impératif que vous évitiez certains gestes aux conséquences dommageables :

  • N’arrachez pas la tique, au risque de laisser une partie du parasite enkystée sous la peau, difficile ensuite à retirer.
  • N’écrasez pas la tique, n’essayez pas de l’intoxiquer à l’éther ou de la brûler au risque de provoquer une régurgitation du parasite.

La façon la plus certaine pour retirer une tique à votre animal est d’utiliser un crochet spécial anti-tique. C’est un outil très facile d’utilisation et qui ne provoquera aucune douleur à votre chien.

A défaut de crochet, vous pouvez appliquer un produit anti-tique directement sur le parasite. Il permet de limiter le risque de transmission de maladie à votre animal. Attention, même si le produit n’élimine pas la tique directement, son application reste nécessaire pour traiter le parasite. 
Le traitement de la tique peut paraître banal mais les gestes évoqués ci-dessus sont tout simplement essentiels pour la santé de votre compagnon à quatre pattes. 

Ce qu’il faut retenir autour de la tique et de ses dangers:

Tout savoir sur les dangers de la tique