Chat perduChien perdutoutes

Journée mondiale contre l’abandon des animaux de compagnie

Ce Samedi 27 Juin 2020 a lieu la deuxième édition de la Journée mondiale contre l’abandon des animaux de compagnie. C’est Katia RENARD, présidente de l’association Solidarité Animale, qui a créé cet évènement. À cette occasion elle a mis en place une charte regroupant les 15 engagements principaux à destination des futurs propriétaires en phase d’adoption.

Ces conseils regroupent différents aspects de la vie de votre compagnon : sa santé, son confort et son éducation. Accueillir un animal dans son quotidien est une décision qui doit être réfléchis. En effet, il vous accompagnera durant plusieurs années, il sera à vos côtés et prendra soin de vous, à vous de prendre soin de lui en retour. Le bien-être de votre chien, de votre chat ou de tout autre animal, qu’il soit sur deux ou quatre pattes, dépendra de vous.

 

L’identification 

En France, il est obligatoire d’identifier son animal de compagnie, mais encore trop de propriétaires négligent cette pratique, ne la jugeant pas indispensable. L’I-CAD (Identification des Carnivores Domestiques), un organisme sous la délégation du ministère de l’agriculture, se donne notamment pour mission de vous aider à localiser vos animaux perdus. Si votre compagnon a été retrouvé par un vétérinaire ou recueilli par un refuge, ses structures seront en mesure de vous contacter par son biais, mais uniquement si votre animal est pucé ou tatoué.

Les chats sont également concernés par cette pratique. Explorateurs dans l’âme, ils leur arrivent parfois de s’éloigner un peu trop de leur domicile, sans moyen de retour. Ils se retrouvent ensuite en refuge sans pouvoir rejoindre leur famille si cette étape d’identification n’a pas été soigneusement respectée par leur propriétaire.

 

La stérilisation

Stériliser votre animal permet de préserver sa santé et vous évite de vous retrouver dans une situation pouvant être difficile à gérer tant sur le plan personnel que financier. Avoir de nombreuses portées en même temps demande de l’attention, du temps et des frais. 

Là encore, les chats sont d’avantages concernés que les chiens. Tous les ans au printemps, des centaines de chatons naissent sans contrôle. Les associations de protection des animaux et les refuges sont alors pris d’assaut pour que ces derniers y soient placés. Pour ces structures, le coût financier est très important. En effet, elles doivent vacciner, identifier et stériliser chaque animal pour qu’ils puissent prétendre à l’adoption.

 

15 règles à l’attention du propriétaire

« La charte du maître responsable » établi par l’association Solidarité Animal vise à rappeler à tout propriétaire et futur propriétaire d’un animal domestique les responsabilités que cela implique d’accueillir une nouvelle âme sous son toit.

Voici en détail ces engagements :

1. Je ne t’adopte pas sur un coup de tête : qu’il soit d’élevage, issu d’un refuge ou reçu en cadeau, un animal de compagnie est un engagement pris pour plusieurs années et ne doit pas être négligé.

2. Je t’identifie : en France, l’identification des chiens et des chats est obligatoire. Respectez la loi et pensez à sa sécurité en le faisant pucer ou tatouer.

3. Je te fais stériliser : si vous ne faites pas d’élevage, stérilisez votre animal, cela diminuera le nombre de portées non désirées et les abandons qui en découle.

4. Je veille sur ta santé : garantissez lui une bonne santé avec un suivi vétérinaire régulier pour le vacciner et le soigner.

5. Je pourvois à ta nourriture et ta boisson, en quantité et en qualité : fournissez à votre compagnon plusieurs repas par jour, adaptés en quantité et en qualité pour répondre à ses besoins (âge, espèce, santé générale…etc).

6. Je pourvois à ton confort et à ton bien-être : procurez à votre animal un espace lui apportant chaleur, confort et sécurité.

7. Je ne t’ignore pas : garantissez-lui une activité physique et sociale en lui faisant faire de l’exercice en extérieur et en lui faisant rencontrer des congénères animaux ou humains.

8. Je t’emmène en vacances avec moi : que ce soit en vacances ou à la maison, votre animal a besoin de vous. Si vous n’avez pas la possibilité de l’emmener, confiez-le à la garde d’une tierce personne.

9. Je t’éduque : l’éducation est primordiale pour garantir la bonne entente d’un animal avec ses pairs mais aussi avec sa famille. Cela évite les bêtises et les frustrations des deux parties.

10. Je respecte la loi et les décisions locales concernant ton espèce : respectez les lois en vigueur vous évite de vous exposer à des poursuites pouvant ensuite nuire à votre compagnon (port de muselière, ramassage des excréments…etc).

11. Je ne t’exploite pas : sont principalement mis en cause les activités illégales de combats, paris et spectacles, portant atteinte à la santé et la sécurité des animaux.

12. Je ne te fais pas euthanasier par confort : l’euthanasie n’est pas un acte anodin, c’est une décision prise uniquement en accord avec votre vétérinaire afin d’abréger les souffrances physiques ou psychologiques de votre animal.

13. Je ne te maltraite pas : quelle soit volontaire ou non, les violences physiques ou psychologiques sont punies par la loi.

14. Je ne t’abandonne pas : l’abandon, s’il a lieu pour des motifs autres qu’impérieux et s’il ne se fait pas auprès d’un refuge, est considéré comme un acte de maltraitance et est donc puni par la loi.

15. Je t’aime : procurer de l’attention et de l’amour à son animal de compagnie au quotidien passe par des gestes simples : moments de partage, échanges, activités avec ses congénères ou avec la famille… Cela participe grandement à son bien-être et au votre.

 

Ces quelques règles sont simples à suivre. En les respectant vous assurez à votre animal de compagnie une vie heureuse à vos côtés. Alors ne le négligez pas et ne l’abandonnez pas.

Charte du maître responsable

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *