Les chenilles processionnaires, attention urgence !

Elles sont petites, se déplacent en procession, paraissent inoffensives et pourtant elles peuvent être la cause pour votre animal de graves troubles à traiter en urgence.

Cette variété est facile à identifier car elle se déplace à la suite les unes des autres ce qui leurs a valu leur nom. Elle est la forme larvaire d’un papillon de nuit. C’est en hiver, parfois fin d’automne et principalement au printemps que les chenilles se déplacent au sol en procession.

Comment reconnaître une chenille processionnaire ?

Reconnaître une chenille processionnaire est très simple : elle est recouverte d’une multitude de poils dont chacun est relié à une glande contenant une substance urticante et nécrosante. Le danger provient de leur manipulation qui entraîne la libération de cette substance dès que les poils sont rompus. Ce venin a la capacité de détruire les tissus (nécrose tissulaire). Les risques sont autant pour l’humain que pour l’animal. En cas de vent, des poils urticants infestant les nids peuvent être dispersés et tomber sur les promeneurs ou être inhalés, provoquant par exemple :

  • Irritation  accompagnée d’un prurit (démangeaisons)
  • Lésions oculaires pouvant être grave
  • Œdème au niveau de la langue
  • Signe d’asthme

Pour l’animal, le fait de lécher ou d’ingérer une chenille processionnaire provoque divers symptômes pouvant conduire au décès de l’animal.

Exemple au niveau de la langue : Celle-ci gonfle et présente rapidement des tuméfactions avec  un durcissement anormal et inquiétant. Sans l’intervention du vétérinaire, la langue change de couleur et devient violette. Une nécrose peut se produire. La partie nécrosée de la langue tombe, il est alors impossible à l’animal de boire.

Comment savoir si votre animal a été en contact avec ses chenilles

Si l’animal a approché son museau d’un peu trop près ou a ingéré une chenille, il va par exemple baver, vomir, avoir la langue gonflée et violacée.  En cas de doute, ne pas hésiter à venir à la clinique vétérinaire Argos la plus proche de chez vous, plus le problème est pris précocement plus l’animal à de chance.

Les premiers gestes à faire

  • Éloigner l’animal des chenilles
  • Ne pas frotter, car cela à un effet contraire et aggrave les choses en disséminant la substance irritative
  • Ne rien faire avaler à l’animal
  • Venir aux urgences vétérinaire à la clinique la plus proche